Mes haïkus du nouvel an

Pour vous souhaiter une excellente et heureuse année, douze haïkus du nouvel an…

 

Vous prendrez bien un peu De tout et de rien ?

Alors voilà ! Noël approche encore bien vite… Si pour les fêtes de fin d’année vous cherchez un cadeau original, plein de vie, de fantaisie et d’humour, ne manquez pas « De tout et de rien ». Un vrai plaisir, que vous connaissiez ou non le principe des haïkus. Venez découvrir cet art de la concision qui permet d’en dire beaucoup en quelques mots.

detoutetderiencouverture4miniatureMaintenant disponible dans tous les formats.

En livre électronique chez :
Amazon (kindle),
Kobo ( ePub),
Fnac (ePub).

En livre classique, version papier, chez :
Amazon,
– Votre libraire (sur commande) en précisant l’ISBN :  979-10-94994-15-3.

Du nouveau pour les Jours de pluie

Mon recueil de poésie contemporaine Poésie des jours de pluie est maintenant disponible – aussi – en version papier… Avec une mise en page s’affranchissant des contraintes agaçantes du livre électronique.

 poesiedesjoursdepluiecouverture4miniaturePoésie des jours de pluie

Un recueil de 80 poèmes, en rimes ou en vers libres, aux accents de spleen, d’espoir, de profondeur et de gaîté.

Une écriture lumineuse et quelquefois sombre, comme l’éclaircie alterne avec les jours de pluie !

En vente dès maintenant en livre électronique , en version papier, et sur commande chez votre libraire, en lui précisant l’ISBN : 979-10-94994-10-8.

.

De tout et de riendetoutetderiencouverture4miniature

Pendant ce temps, j’apporte les dernières touches à mon recueil de 333 haïkus disponible en prévente dès maintenant en livre électronique, et très prochainement en version papier.

 

 

Pour tous ceux, chers à votre cœur, deux sympathiques cadeaux à savourer en cette fin d’année… Et à offrir pour Noël, à tous les amateurs de poésie et de douceur.

Un peu de poésie… Bordel !

Après la parution de mes deux précédents romans : Entretien avec un mythomane et Se souvenir de la lune d’automne, j’ai éprouvé le besoin de me réinventer, d’ouvrir une parenthèse et d’aller explorer un domaine qui m’est cher : celui de la poésie.

Alors en cette fin d’année, je vous propose un peu de douceur :

poesiedesjoursdepluiecouverture4miniature

Poésie des jours de pluie

Un recueil de 80 poèmes, en rimes ou en vers libres.

Ils portent en eux l’empreinte du voyage, du temps qui passe, des nuages, des images fugaces, des petits riens, de l’amour, de la liberté et des instants passés… Parce que la vie est ainsi faite : souvent rieuse et parfois moins.

L’écriture est lumineuse et quelquefois sombre, comme l’éclaircie alterne avec les jours de pluie !

En prévente dès maintenant en livre électronique, et très prochainement en version papier.

.

detoutetderiencouverture4miniatureDe tout et de rien

Un recueil de 333 de ces petits poèmes japonais, parfois perçus comme hermétiques avec un sens caché impénétrable, mais ce n’est pas dans leur esprit.

Il s’agit ici de véritables poèmes de trois lignes, tout en humour et en images, divertissants et fortement émotionnels comme doivent l’être les bons haïkus, avec une tendresse particulière pour la nature et les instants de grâce, fugitifs ou éternels.

Venez découvrir cet art de la concision qui permet d’en dire beaucoup en quelques mots.

En prévente dès maintenant en livre électronique, et très prochainement en version papier.

Pourquoi les haïkus peuvent faire fuir la page blanche ?

Nous l’avons vu, l’Art des haïkus consiste à dresser des tableaux émotionnels raffinés en quelques mots.

Mais pourquoi les haïkus sont-ils tellement bénéfiques à votre écriture ?

  • D’abord, parce qu’ils vous permettent de vous remettre en question de manière évidente : un haïku est écrit assez vite, et s’il est très mauvais… vous le saurez aussi très vite. Un haïku est donc une aide précieuse à l’autocritique.
  • Ensuite, Ils vous aident à développer votre imaginaire, en bousculant vos façons habituelles de penser et d’écrire. Ils vous aident à créer facilement un univers riche en images mentales, surgissant d’autant plus facilement que vous vous y exercez régulièrement…
  • Ils obligent votre cerveau à travailler autrement, en condensant vos pensées à l’extrême. Si le résultat reste assez vide, il y a de grandes chance pour que l’haïku obtenu soit très mauvais, il ne suscitera pas d’émotion chez le lecteur ; n’allez pas vous imaginez que si vous lui fournissez du vide, il va en faire des merveilles !
  • En vous plaçant du côté du lecteur, c’est aussi une gymnastique enrichissante vous permettant de réfléchir sur le sens de « ces machins un peu bizarres » … Car forcément, si le sens des vôtres est évident, ceux d’autrui l’est parfois beaucoup moins !
  • Enfin ils permettent de vous éloigner de vos thèmes fétiches. Ce qui semble facile a priori, mais au départ vous tournerez facilement en rond avec souvent le même vocabulaire et les mêmes idées. Défricher de nouveaux domaines demande parfois bien des efforts… En fin de compte gratifiants.

Tout cela est donc forcément bénéfique aussi bien pour votre travail d’auteur, que pour votre simple plaisir. Alors je vous invite à en écrire vous-même… Et la page blanche n’aura plus qu’à bien se tenir !